Surlemez, gros hameau du village de Couthuin

Le village

Couthuin  est, depuis la fusion des communes de 1977, une section de la commune belge de Héron, située en Région wallonne dans la province de Liège.

Le village de Couthuin est établi au sud de l’autoroute de Wallonie et  s’étend parallèlement à la ligne de crête.

 

Surlemez est un important hameau de Couthuin qui a connu une forte pression démographique au 19ème siècle en raison de l’exploitation de mines de fer et de plomb. En 1862, le conseil communal décide de construire la première église de Surlemez en raison de l’augmentation de la population villageoise qui dépassait alors 1000 habitants.

 

La paroisse de Surlemez

Bien que commencée en 1866, l’église n’est érigée en succursale et les contours de la paroisse définis que par l’arrêté royal paru le 27 juin 1870.

 

Le Conseil de Fabrique de la paroisse y sera immédiatement établi et installé en date du 14 septembre 1871.

 

La paroisse est consacrée à Marie depuis le 15 août 1941

 

 


L'église des Saints Anges Gardiens

La cérémonie de la bénédiction de l’église de Surlemez, dédiée aux Saints Anges Gardiens a  lieu le 19 octobre 1868.

 

L’église, de style néo-roman, érigée à partir de 1866 par l’architecte Lambert Blandot (1835-1885), développe un plan basilical à trois nefs avec un chœur terminé par un chevet plat à l’est et une tour à l’ouest.

Les murs sont érigés en brique et la décoration extérieure est sculptée dans du calcaire. Blandot puise sa source d’inspiration dans l’architecture romane : décoration dépouillée, avec jeu de bandes lombardes, jeu de couleurs grâce à la scansion de l’espace au moyen de contreforts de brique, coiffés d’un élément terminal en calcaire.

 

Complètement restaurée à l’intérieur, l’église des Saints Anges Gardiens de Surlemez possède un mobilier des 18ème et 19ème siècles, dont des autels latéraux en bois dédiés à la Vierge Marie et à Joseph et l’Enfant, la pièce maîtresse étant un autel majeur provenant de l’ancienne église du Fond de Couthuin. Le centre du retable de l'autel majeur recèle une peinture sur toile, datant de 1714. Celle-ci fut réalisée par le peintre baroque liégeois Englebert Fisen (1655-1733), à la demande du curé de Couthuin, Gérard Tombeur. Ce donateur y figure à côté du Christ crucifié, Marie-Madeleine et la Vierge.

 

Parmi de nombreuses statues du 19ème siècle, on pouvait découvrir deux sculptures en bois de style baroque liégeois : un bel Ange Gardien saint patronyme de l’église, attribué à Cornélis Vander Veken et une Vierge à l’Enfant de la main de Robert Verburg. Ces oeuvres sont retirées de l’église depuis des décennies.